Conseils pour l’achat de bois de chauffage

bois de chauffage
Accueil / Infos pratiques / Conseils pour l’achat de bois de chauffage

Publié le : 04 février 20227 mins de lecture

Les bois sont des combustibles écologiques et économiques. Cependant, afin de l’utiliser plus efficacement en tant que chauffage, il est extrêmement nécessaire de choisir un bon type de bois. La qualité du bois affecte le fonctionnement du poêle à bois, mais affecte aussi la sécurité des utilisateurs. Voici quelques conseils d’achat de bois de chauffage.

Choisissez votre bois de chauffage selon son taux d’humidité

Les bois de chauffage de qualité ont un meilleur pouvoir calorifique ce qui indique la quantité maximale de chaleur dégagée par le bois lors d’une combustion complète. Le pouvoir calorifique du bois varie en fonction de sa teneur en humidité. Le bois vert ayant une teneur en humidité supérieure à 35 % a donc un pouvoir calorifique faible, les bois avec une teneur en humidité de 23 % à 35 % ou mi-secs ont un pouvoir calorifique moyen. Vous l’aurez compris, le pouvoir calorifique est plus élevé pour un bois sec à moins de 23 % d’humidité. Il est préférable de choisir du bois de chauffage sec avec une teneur en humidité de 8 à 10 % pour les granulés de bois et inférieur à 20 % pour un bois bûche.

Si vous venez d’acheter du bois humide ou mi-sec, notez qu’il faut au moins 18 mois ou plus pour les faire sécher et pendant tout ce temps, vos bois de chauffage doivent être stockés dans un lieu abrité et bien aéré. Les bois secs peuvent être reconnus en regardant la présence de larges fissures, l’écorce squameuse, les anneaux de croissance et l’aspect sombre et fissuré aux extrémités de la bûche de bois. Vous pouvez aussi mesurer la faible teneur en humidité du bois en étant plus léger et sans odeur de résine ou de sève. Enfin, vous pouvez interroger le fournisseur sur ses conditions de stockage et sa provenance pour être sûr qu’il s’agit bien de bois sec.
Vous pouvez aussi choisir du bois reconstitué ou compressé qui a une très faible teneur en humidité de 8 % à 10 %.

Ces bûches à base de sciure ou de copeaux de bois sont bien sur un peu plus chères que les bois ordinaires, mais offrent des avantages incontestables qui correspondent largement à leur prix : une excellente capacité calorifique, brûle mieux, prêt à utiliser et propre, moins de cendres et de fumée. De part leurs performances, vous pourrez acheter moins de volume pour votre chauffage. Cela vous permettra de gagner un espace considérable dans votre espace stockage. Les bois compressés sont 3 fois plus efficaces que les bois traditionnels. Au final, ce sont des produits fabriqués à partir de bois recyclé et donc plus écologiques.

Choisissez votre bois de chauffage selon son essence

Les bois de chauffage peuvent être obtenus à partir d’arbres feuillus tendres, résineux ou durs. Il est conseillé e choisir du bois de chauffe provenant d’arbres durs tels que les charmes, les chênes, les érables ou les hêtres. Ils sont catégorisés en groupe I lors de l’achat de votre bois. Le bois de ces arbres produit plus de chaleur et brûle plus lentement. Ainsi, vous pourrez bénéficier d’un chauffage parfait tout en étant plus économe grâce à un processus de combustion plus lent. Cependant, une petite note est d’éviter le marronnier même s’il s’agit d’un arbre à feuilles dures, car il explosera lorsqu’il sera brûlé. Le bois provenant d’arbres à feuilles caduques comme le peuplier ou le tilleul est s’allume facilement. Ce sont des plantes du groupe II. Cependant, ils s’usent très rapidement. Les bois tendres comme les sapins, pins, mélèzes brûlent aussi trop vite même s’ils ont une capacité calorifique élevée.

Afin de réduire l’impact écologique du chauffage au bois, choisissez du bois originaire de forêts gérées durablement. Cela vous permet de contribuer au renouvellement des forêts et d’augmenter la superficie forestière.

Choisissez votre bois de chauffage selon votre poêle

Votre achat de bois de chauffage peut dépendre aussi du type de poêle que vous utilisez. Choisissez parmi les formats disponibles, celui qui convient le mieux à la taille de votre maison. Il existe plusieurs tailles de bûches sur le marché. Les tailles courantes sont les bois de chauffage 30 cm et bois de chauffage 50 cm, des formats intermédiaires et des tailles de bûches plus grandes. Au mieux, sélectionnez des bûches de 30 à 50 cm avec un diamètre de 10 à 15 cm. Les bois de chauf de cette taille fonctionnent mieux. Enfin, certaines natures de bois sont plus adaptées que d’autres à certains poêles. Mais dans tous les cas, les chênes et les charmes sont des valeurs solides, ils s’adaptent aux chaudières comme aux poêles à bois ou cheminée fermée et préviennent les projections si votre cheminée est ouverte. Enfin, si vous utilisez un poêle à bois pour un chauffage d’appoint, un grain moins cher peut faire l’affaire.

Labels – Certificats – Prix

Vous pouvez aisément savoir la qualité de votre bois de chauffage autour de moi avec certains certifications et labels : DINplus, ENplus et NF qui garantissent une bonne qualité des pellets et granulés. Parallèlement, le NF permet de déterminer la qualité d’une bûche. Et enfin, les labels PEFC et SFC déterminent l’origine du bois issu de forêts gérées durablement.
Certainement, le prix est un levier d’achat non-négligeable, cependant rappelez-vous toujours que le bois humide, même si vous l’achetez avec un prix moins cher, finira toujours par vous coûter plus cher. Tenez donc compte à la fois du prix et de la qualité du bois de chauffage. Aujourd’hui, le prix du mètre cube de bois de chauffage varie entre 40 et 120 euros environ. Ce tarif est à titre indicatif et est susceptible d’évoluer selon de l’essence de bois, du pays d’origine et des divers frais et taxes appliqués.

Plan du site