Comment négocier son contrat d’assurance auto en utilisant une dashcam ?

Assurance auto
Accueil / Auto/moto / Comment négocier son contrat d’assurance auto en utilisant une dashcam ?

Publié le : 26 octobre 20236 mins de lecture

L’assurance automobile requiert un investissement annuel non négligeable. Le contrat est valable pendant un an et renouvelable avec tacite reconduction. Avec la concurrence qui est très rude, il peut arriver que certaines offres proposées par d’autres compagnies soient plus attractives. Au lieu de changer de compagnie d’assurance, il peut cependant être plus intéressant de négocier les clauses du contrat. Quelles sont les astuces pour bénéficier d’une ristourne ?

Dashcam : un outil efficace pour obtenir une remise

Dashcam est un moyen mis en place par de nombreux assureurs automobiles dans le but de filmer les déplacements routiers des assurés. Le principe consiste à installer des caméras embarquées dans la voiture (sur le tableau de bord ou le pare-brise) pour enregistrer tous les événements qui se déroulent. Grâce à la présence d’un capteur gyroscopique, la sauvegarde est automatique dès qu’il y a un choc. En situation normale, les vidéos sont supprimées au fur et à mesure. En bref, les images sont écrasées si rien d’anormal ne se produit. En contrepartie, le client profite d’une ristourne de 10 % sur sa cotisation annuelle. Il s’agit donc d’un excellent moyen pour réduire considérablement les dépenses.

Cette solution est d’ailleurs profitable pour les deux parties. Pour la compagnie d’assurance, cela permet de réduire les risques d’accident, puisque les conducteurs seront plus prudents sur la route. Pour les clients, ils peuvent faire des économies substantielles. Enfin, c’est un moyen efficace pour lutter contre les accidents pré-organisés afin d’obtenir une indemnisation. Retrouvez plus de détails sur le dashcam sur planet.fr.

À parcourir aussi : Assistance 0 km : les conditions à respecter

Quels sont les avantages du Dashcam ?

Le Dashcam est une caméra de petite taille servant à enregistrer des vidéos qui peuvent servir de preuve en cas de sinistre comme dans le cas d’un acte de vandalisme ou d’un accident de la route. C’est également un objet qui permet de dissuader facilement les malfaiteurs, car c’est une sorte de boite noire de la voiture.

Du côté de l’assureur, le Dashcam permet d’avoir un rapport bien détaillé permettant de faciliter le constat des faits. En cas de litige, c’est une preuve d’innocence ou de culpabilité du conducteur. Aussi, l’installation d’un tel équipement aide à lutter contre les délits de fuite. D’après les chiffres, le nombre de cas ne cesse d’augmenter chaque année. Le Dashcam est un témoin objectif en toute circonstance. Cet outil vous aidera à détecter facilement les personnes de mauvaise foi.

Du point de vue légal, il est tout à fait possible de filmer dans la rue à condition que le dashcam ne gêne pas la conduite. Voilà pourquoi il vaut mieux opter pour un petit modèle. Attention ! Il est interdit de publier les vidéos enregistrées. Elles servent uniquement de preuve. Faites un tour sur le site planet.fr pour davantage d’informations sur le sujet.

Comment obtenir une remise auprès de votre assureur automobile ?

Pour réduire le montant de votre prime, il est conseillé de demander une révision de votre contrat d’assurance auto. Pour cela, vous pouvez envoyer un courrier ou prendre directement un rendez-vous avec votre conseiller. Pour convaincre votre interlocuteur, il est conseillé de trouver les bons arguments. Par exemple, vous pouvez comparer les offres disponibles sur le marché et présenter les devis à votre assureur. Il sera ainsi plus enclin à revoir le contrat.

Vous pouvez aussi mettre en avant votre profil de conducteur. Si vous n’avez pas eu d’accident responsable pendant des années, vous obtiendrez un bonus. De même, un changement de situation peut être un bon argument pour demander une remise, notamment si les risques baissent. Le paiement annuel implique également un seul traitement de dossier. Par conséquent, l’assureur pratique le plus souvent un tarif minoré. Cela peut vous faire économiser quelques dizaines d’euros.

Quels sont les points à négocier ?

Il existe plusieurs facteurs qu’il faudrait revoir point par point pour profiter des meilleures offres. La franchise est la part qui revient au conducteur en cas de sinistre. C’est une manière d’inciter les souscripteurs à être très prudents sur la route. Pour diminuer le montant de la prime, vous pouvez demander une augmentation des franchises. Sachez toutefois qu’en cas d’accident, les frais à votre charge seront plus élevés.

Le contrat peut aussi inclure un délai de carence. Pendant cette période, les garanties ne s’appliquent pas. Si vous ne présentez aucun risque, n’hésitez pas à rallonger le délai de carence pour bénéficier d’une prime plus attractive. En outre, il y a le plafond d’indemnisation correspondant au montant maximal que la compagnie peut verser. Au-delà d’un certain seuil, l’assuré ne peut donc espérer un remboursement. En tout cas, vous pouvez demander à diminuer le plafond pour obtenir une réduction plus conséquente.

En outre, pensez à annuler les garanties dont vous n’avez pas besoin. Ce sont des dépenses inutiles. Par exemple, une assurance tous risques n’est certainement pas le meilleur choix dans le cas d’un véhicule ancien. L’assurance au kilomètre est par contre à privilégier si vous êtes un petit rouleur (moins de 8 000 km par an). Ainsi, vous payez uniquement en fonction de la distance parcourue. Quoi qu’il en soit, négocier son contrat d’assurance auto permet d’accéder à une offre plus avantageuse.

Plan du site